J'ai toujours eu du mal à réconcilier les chiffres assemblés sur Travail, chômage et société et le tableau habituel de l'OCDE ou on trouve la France bonne dernière : 1535 heures annuelles pour la France, 1672 heures au UK, etc... Un article de La Tribune du vendredi 23 février page 31 me donne la réponse, je cite:

[...] Mais cette comparaison est trompeuse du fait d'un manque d'harmonisation des données collectées. Un fait que le très officiel Centre d'Analyse Stratégique (CAS, ex-Commissariat au plan), organisme rattaché au Premier ministre, soulignait dans sa note de veille numéro 37 (PDF). Le CAS explique ainsi que, s'agissant de la France l'OCDE s'appuie sur les données "conformes à la comptabilité nationale" qui ne tiennent pas compte des "heures supplémentaires individuelles et des heures supplémentaires non rémunérées" ... Or ces mêmes heures sont en revanche prises en compte au Royaume-Uni. [...]

En regardant le dernier tableau synthétique (incluant temps partiel et temps effectif) de l'article "Plus d'emplois créés en France qu'en Angleterre en 15 ans" en 2005 il y avait 904.10 millions d'heures effectivement travaillées par semaine en France et 911.90 millions au UK, soit un écart de moins de 1%. Pour référence, le chômage en 2005 est de 9.5% en France et 4.7% au UK (a population très proches), donc un bon facteur deux sur la mesure du chômage a "travail égal", ce qui ne fait qu'abonder sur la faiblesse conceptuelle et l'inutilité pratique de la mesure du chômage tel qu'actuellement défini. Lire aussi "Durée du travail : 32h en angleterre" et relire ce billet.

Comme quoi il faut bien faire attention à la définition des chiffres qu'on met en avant, quand on peut la trouver.

Ajout 20070306 2013 : une discussion sur le même thème dans les commentaires de Market Failure in Everything: The Labor Market Edition chez Mark Thoma, deux documents précisent ce qui est avancé dans ce billet :

The annual hours worked indicator is one of the most widely cited indicators provided by the OECD. The Factbook's comparability note says that "The data are intended for comparisons of trends over time and not yet suitable for inter-country comparisons." This warning is usually ignored. In its original form in the data annex to the annual OECD Employment Outlook, this table includes a warning about comparing levels as well as a great deal of country-by-country notes that assist the data user in assessing comparability among different countries. For example, data for the Netherlands exclude overtime hours--helping to explain the relatively low annual hours for this country. These notes could be attached to the tables in the Internet version of this table. An alternative to the chart for this indicator that is more consistent with the comparability note in the Factbook would be to chart the change in hours worked from 1990 to 2003 for each country rather than the 2003 level for each country."

Ajout 20070318 2355: lire aussi une publication de l'OFCE Combien de temps les Français travaillent-ils ? (PDF) dans le cadre de l'ebook de campagne OFCE