Le blog de Laurent GUERBY

lundi 15 octobre 2007

Théorie des jeux et brevets logiciels

Eric Maskin vient de recevoir l'édition 2007 du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel.

Ses travaux sont multiples (lire Tyler Cowen), mais les plus récents sont interessants pour ceux qui s'interessent aux brevets logiciels. Voici un résumé de l'intervention de Eric Maskin sur les brevets logiciels en 2006 :

Game Theory Master Eric Maskin Spoke at CKGSB

July 12th, 2006

Does patenting system play an effective role in protecting inventors' rights and hence leading to a drastic increase in innovations across the industries? World-renowned master on mechanism design and game theory Eric Maskin said no to this "standard logic".

The Alfred O. Hirschman Professor of Social Science at the Institute for Advanced Study at Princeton University was invited to present his latest research on "sequential innovation, patent and imitation" at the CKGSB's Beijing campus on July 11, 2006. Dr. Wang Yijiang, Professor of HRM at CKGSB, chaired the lecture event.

Professor Maskin based his research on a close review of the software industry in the US since 1985 (until which time the patent protection was not widely available). His data had shown that, contradicting the conventional view, patenting in fact didn't lead to a great increase in software innovation. He further proposed that when the innovation is sequential (i.e. researcher builds upon predecessors' findings) and complementary (i.e. different innovators follow different research lines), imitation may be desirable and the whole society and the innovators may be better off without the patent protection.

While it took fairly sophisticated mathematical model to actually prove the proposition in a sound manner, which Maskin did, his findings have demonstrated a straight-forward problem with the patent protection – i.e. by blocking imitation, patent interferes with further innovation. [...]

Rien de bien surprenant pour un praticien du secteur du logiciel, mais peut-être que ces travaux auront plus de poids auprès des politiques desormais.

Research on innovation a le papier : "Sequential Innovation, Patents and Imitation" by James Bessen and Eric S. Maskin, Institute for Advanced Study (PDF).

Ajout 20071016 1232 : Les réactions au prix de Jim Bessen, co auteur de Eric Maskin et de Philippe Aigrain.

Ajout 20071016 1257 : A lire en ligne un chapitre de "Patent Failure : How Bureaucrat, Judges and Lawyers Put Innovators ar Risk" de James Bessen (PDF) .

Ajout 20071016 2009 : Sur slashdot : "Critic of Software Patents Wins Nobel Prize in Economics".

Ajout 20071018 2058 : Communiqué de la FFII sur Eric Maskin.

Ajout 20071121 2252: Article de Thomas Petazzoni sur linuxfr.

Ajout 20090707 1332 : Chat avec Eri Maskin sur La Provence, je cite :

[...] numax 1/ Pour vous, quand un brevet doit-il tomber dans le domaine public ? 2/ Que pensez-vous des logiciels libres ? Vous êtes Microsoft ou Linux ? Stones ou Beatles ?

Eric Maskin Comme je l'ai dit, je suis convaincu que la durée actuelle des copyrights est beaucoup trop longue. Pour les brevets, la question est plus compliquée mais je suis opposé à tout brevet sur les logiciels. Je suis un fervent partisan du mouvement des logiciels gratuits, "open source".

numax Est-il normal de voir des groupes internationaux s'accaparer le savoir traditionnel des pays du tiers-monde, forts de leur puissance financière ? Je pense aux cas de médecins par les plantes récupérés en Amérique du sud et brevetés à l'échelle planétaire par des groupes genre Monsanto...

Eric Maskin Je suis opposé à l'idée de breveter les savoirs traditionnels. La seule justification économique aux brevets est qu'ils stimulent l'innovation. Breveter une connaissance traditionnelle n'incite aucunement à l'innovation. [...]

dimanche 7 octobre 2007

Corruption et propriété intellectuelle

William Stepp mets en avan un article de Business Week qui nous donne un chiffre interessant sur les "cadeaux" que font les entreprises pharmaceutiques aux docteurs aux USA :

It's no secret that some drug companies pay for doctors to attend medical conferences in exotic locales. Others treat them to pricey meals and pass out pens and Post-it notes branded with product names. All told, drug and medical-device makers dole out an estimated $19 billion worth of gifts to physicians every year--a practice that worries New Jersey Attorney General Anne Milgram, among others. [...]

D'après ce blog d'USA Today il y a autour de 800 000 docteurs aux USA.

Ce qui donne un montant moyen de 23 000 USD (environ 16 000 euros) par docteur et par an de "cadeaux" !

Un terme plus approprié pour ces "cadeaux" est bien sur corruption.

Qui accompagne sans surprise et comme d'habitude la propriété intellectuelle, ici via les brevets.

A comparer avec les franchises de quelques euros pour essayer de "sauver" notre système de santé de "massifs" abus des patients pas malade mais qui vont voir le docteur quand même.

Idéologie ...